Comment planter du houblon ?

Edouard HOP
Comment planter du houblon

Dans un jardin, sur un balcon, un toît, le long d’un mur, d’une pergola, en pleine terre ou en bac : le houblon pousse partout, mais pas n’importe comment !

Le houblon est une plante vivace que l’on observe à l’état sauvage, le long des haies, des lisières de forêt, ou des cours d’eau. Mais la cultiver requiert une bonne connaissance de ses besoins, de ses bio-agresseurs et de son cycle. 

Il convient d’abord d’identifier les bonnes conditions climatiques

  • Un sol profond, idéalement limoneux argileux et bien drainé.
  • Une légère pente favorise l’écoulement d’eau
  • Un PH entre 6 et 8, l’idéal se situe entre 6 et 7, soit légèrement acide.
  • Le houblon est assez peu exigeant en terme d’exposition au soleil, veillez simplement à ce qu’il ait une partie de la journée au soleil, pas nécéssairement plein sud. si vous avez plusieurs rangs de houlbon, placez-les idéalement dans le sens du vent afin de laisser l’air circuler, ce qui préviendra des maladies fongiques.
  • Une altitude inférieure à 1000 m : il existe peu de résultats fiables sur la culture du houblon en altitude, des expérimentations sont nécessaires pour prouver de l’intérêt de la culture du houblon <1000m
  • Les plantations en pot sont possibles mais uniquement si nécéssaire (sol pollué, sol peu profond, espace très restreint), prévoyez au minimum 100 litres de substrat.

Il existe une multitude de critères pour choisir votre variété, selon que vous recherchiez du houblon pour l’ornement ou pour un usage brassicole : nous avons créé un moteur de recherche pour vous aider à vous y retrouver : www.listehoublon.fr

  • Prenez en compte la vigueur de la variété, mais aussi sa résistance aux maladies et aux insectes.
  • Si vous brassez de la bière en amateur ou en pro, vous aurez déjà vos préférences
  • Si vous n’avez pas d’expériences dans le brassage, parlez-en à un brasseur de votre entourage, demandez-lui ce qui l’intéresse dans un houblon: l’amertume? les arômes? lesquels?
  • Privilégiez au départ une population de variétés hétérogène pour observer le comportement, vous pourrez déplanter les moins intéressantes et
  • Replanter les plus intéressantes au fur et à mesure des récoltes et de vos observations.
  • La plupart des plants vendus sur HOPSTOCK.FR sont en racines nues, CAD que le système racinaire est complet, dépourvu de terre afin de faciliter le stockage et l’envoi. Ils ont déjà un an de développement, ce qui signifie que, plantés dans les bonnes conditions, ils ont des chances de donner du houblon dès la première année.
  • Le houblon appréciera quelques poignées de compost dans le sillon ou le trou prévu (mélanger le compost à la terre)
  • Si vous faites un sillon ou un trou, prévoyez une profondeur de 20-30cm
  • En pot : 0,1 m3 minimum (100 litres) : 1⁄3 de compost (max)+ 2⁄3 de terre (ou 1⁄3 de terre 1⁄3 de sable)
  • A la réception: stockez les plants au frais (entre 1 et 4°C) en sac fermé et à l’abri de la lumière maximum 4 semaines.
  • Sortez les plants du sac, veillez à ne pas mélanger les variétés si vous en avez commandé plusieurs, si vous commandez chez HOPSTOCK, chaque variété sera munie d’une étiquette garantissant son origine et la santé du plant.
  • Si vous observez des moisissures de surfaces sur les plants, cela est sûrement dû au stockage à une température trop élevé pendant plusieurs jours, il n’y a aucune inquiétude à avoir, il existe des solutions pour diminuer les risques pour le houblon, pour éliminer ces moisissures, préparez deux seaux, l’un avec 5% de vinaigre, l’autre avec de l’eau claire, trempez les racines dans le premier seau et plongez-le plusieurs fois dans le second seau pour éliminer les résidus de vinaigre qui pourraient endommager la racine, frotter si nécessaire.
  • Il existe une méthode pour favoriser une bonne reprise, facultative : le pralinage : 1/3 de bouse, 1/3 d’eau, 1/3 de terre, trempez-y les plants de houblon avant de planter.
  • Plantez le plant dans le sillon ou le trou prévu, tenez le plant pour que le collet soit au niveau du sol, recouvrez de terre fine : attention, le collet du plant ne doit pas voir la lumière, il vaut mieux mettre un peu trop de terre au dessus que pas assez !
  • Arrosez de 2 à 3 litres par plant.
  • Accrochez les fils tuteurs, souvent en fibre de coco, en haut de l’échafaudage ou sur un crochet si le plant est le long d’un mur.
  • Plantez le fil dans le sol, d’une vingtaine de centimètre à l’aide d’une perche fine et encochée pour y mettre le fil de coco.
  • En première année, on peut laisser pousser toutes les lianes, mais on peut aussi éliminer les moins viables et garder celles qui nous semble les plus saines, au nombre de deux ou trois, enroulez-les dans le sens horaire autour du fil tuteur, veillez surtout à ne pas casser la tête ou à trop presser la liane, vous devrez alors recommencer avec une liane en bonne forme.
  • Coupez avec un couteau à légumes ou arrachez à la main les pousses inutiles autour du fil tuteur.
  • Arrachez régulièrement les pousses et les mauvaises herbes autour du plant, celles-ci captent les nutriments qui n’iront pas au houblon et favorisent le stockage de l’eau libre, et donc favorisent l’apparition de maladies fongiques en cas de température douces (18-25° pour le mildiou)
  • Arrosez tous les quatre à cinq jours avec 3 litre par plant, tous les jours en période très sèche en mai ou juin.
  • Lorsque la liane atteint les 3 à 4m, prenez un gant et arrachez toutes les feuilles du premier mètre, ces feuilles favorisent l’environnement humide qu’apprécient le mildiou et les insectes ravageurs. Le premier mètre est souvent improductif.
  • Traitez avec un pulvérisateur à main ou un atomiseur arboricole régulièrement et en préventif à la poudre de roche (mildiou, oïdium, pucerons), au savon noir (mouillant pour la poudre de roche, pucerons, araignées rouges), au petit lait (pucerons, araignées rouges). Ne traitez pas par temps chaud (>25°c), faites vos traitements le matin tôt, sans vent, évitez les traitements dans les heures ou la veille d’une pluie importante, ils n’auront aucun effet.
  • Lorsque le vent est important ou que les variétés sont très vigoureuses, elles peuvent perdre le fil, il est parfois nécessaire de les remettre au fil, cela se fait à la main, avec une nacelle si elles sont inaccessibles à pied.

Le houblon est mûr entre fin août et début octobre selon les variétés, il doit faire 20-25% de matière sèche (calculer la matière sèche), il ne doit pas sentir trop « vert » (trop tôt) ni sentir l’ail/l’oignon (trop tard).

Sans une cueilleuse professionnelle, vous pouvez cueillir chaque cône à la main, une liane prendra entre 30 et 45 minutes de cueillette par personne pour récolter les 1000 à 3000 inflorescences. (calculez bien la quantité de plants en fonction du temps que vous pouvez y consacrer !)

  • Vous pouvez utiliser le houblon frais, non séché dans la bière directement, de préférence au moment de l’ébullition. (en dry hopping, il risque d’infecter le moût), on appelle ça une bière de récolte, c’est un style qui fait de plus en plus d’adeptes.
  • Le houblon doit descendre à 8%-12% d’humidité afin de le conserver, on obtient ce pourcentage en soufflant de l’air chaud (40-55°c) et sec à travers une couche de houblon de 20 à 30 centimètres pendant plusieurs heures. (6 à 10 heures généralement)

 

Vous avez désormais toutes les étapes pour faire pousser votre houblon !

Un Kit du houblonnier prêt-à-planter 

Si vous n’avez pas le temps ou souhaitez faire un cadeau à un fan de bière : nous avons préparé un Kit du houblonnier prêt à planter, qu’on envoie en un temps record dans toute la France !

 

RDV sur le groupe Facebook “Houblonniers Amateurs” pour partager et découvrir les expériences d’autres micro-houblonniers !

HOPSTOCK est certifié BIO

HOPSTOCK est certifié BIO

Après 4 ans de mise au point, nous produisons désormais des plants de houblon avec la certification Agriculture Biologique !…
Comment devenir producteur-ice de houblon ?

Comment devenir producteur-ice de houblon ?

L’installation en agriculture est déjà un parcours du combattant, mais devenir producteur-ice de houblon, c’est un défi encore plus difficile…
Comment planter du houblon

Comment planter du houblon

Dans un jardin, sur un balcon, un toît, le long d’un mur, d’une pergola, en pleine terre ou en bac…